Logo Essentiel Santé Magazine

[TRIBUNE] La solidarité : un engagement pour, par et avec chacun (France Bénévolat)

Essentiel Santé Magazine a demandé à des personnalités engagées quel regard elles portaient sur la solidarité aujourd’hui. Voici la réponse de Jean-Philippe Brun, trésorier de l’association France Bénévolat.

[TRIBUNE] La solidarité : un engagement pour, par et avec chacun (France Bénévolat)
Jean-Philippe Brun
Jean-Philippe Brun

Valeur sociale autant que principe de responsabilité inscrit en filigrane dans la devise de notre République, la solidarité, dont la simple évocation contient déjà l’idée de lien et suggère l’idée de force, mérite d’être réinterrogée dans le contexte d’urgences sociétales, et plus récemment de turbulences sociales manifestes, que connaît notre pays.

S’il incombe d’abord à l’État, dans sa fonction régalienne de redistribution par l’impôt, de mettre en œuvre collectivement et massivement le principe de solidarité en amortissant les inégalités criantes de naissance et/ou de situation qui menacent à échéance insoupçonnée notre édifice social, cette solidarité redistributive et nationale, quand bien même serait-elle accentuée pour se rapprocher d’un idéal d’équité tel que chacun selon son propre critère le conçoit, n’épuise pas le sujet.

Face à l’État, ou bien à ses côtés, ou mieux encore, en co-construction avec celui-ci à différents échelons possiblement pertinents, il est heureux que d’autres acteurs / metteurs en œuvre du principe de solidarité se mobilisent et interviennent : ce sont les corps intermédiaires. Et parmi ces corps intermédiaires, une catégorie fait preuve d’une particulière capacité d’engagement, celle des associations.

L’engagement associatif au service de tous

Sociétés de personnes avant tout, les associations tiennent cette capacité d’un « mix spécial », d’une hybridation particulière de leurs richesses humaines dans leur globalité, forte à la fois de 1 850 000 salariés, de plus de 15 millions de bénévoles et, annuellement, de plus de 100 000 volontaires. Autrement dit, une force de mobilisation et d’ajustement au principe de solidarité considérable à l’échelle de ce pays… pour peu que le sens de cet engagement soit bien compris et qu’il soit accompagné à sa juste valeur.

Bien compris, l’engagement, en particulier l’engagement associatif bénévole, doit viser l’universalité et l’accomplissement de toutes et de tous. Il n’est par construction de catégorie de personnes qui soit, à un moment donné ou à l’échelle d’une vie, exclusivement et séparément offreuse ou bien receveuse de services et de temps : la solidarité suppose un engagement « pour », « par » et « avec »… tout un chacun.

À cet égard, France Bénévolat dans la poursuite de son objet développe plusieurs dispositifs thématiques et intergénérationnels de bénévolat « pour », « par » et « avec »… les personnes en situation de handicap, les décrochés ou invisibles scolaires, les migrants, les personnes sous main de justice…

Mieux vivre ensemble pour mieux « faire ensemble »

Bien accompagné, l’engagement, en particulier l’engagement associatif bénévole, doit veiller à conserver et à entretenir en toutes circonstances les principes qui le fondent : libres initiative et arbitre, désintéressement, principe « gagnant-gagnant » certainement (ainsi, la reconnaissance des compétences acquises lors de son exercice), principe « donnant-donnant » nullement.

À cet égard, France Bénévolat s’associera toujours avec d’autres représentants du fait associatif à la dénonciation de toute velléité de récupération ou d’instrumentalisation de la notion de bénévolat dans sa pleine acception.

On l’aura perçu, solidarité – en tant que principe et fait social global – et engagement – en tant que valeur et capacité de réalisation individuelle et collective – sont les deux faces et les deux chances d’une même nécessité ; celle du « mieux vivre ensemble » dans la finalité de « mieux faire ensemble ». Cette nécessité nous regarde, tous, dès aujourd’hui, en toute responsabilité.

Jean-Philippe Brun, trésorier national de France Bénévolat

À lire aussi : « L’engagement donne du sens à notre vie, un sentiment d’estime de soi »

Notre interview du psychiatre et écrivain Christophe André.

France Bénévolat

Association reconnue d’utilité publique, France Bénévolat a pour vocation le développement de l’engagement bénévole associatif pour une citoyenneté active. Et elle a trois missions principales : promouvoir le bénévolat associatif au service de l’intérêt général, mettre en relation les personnes intéressées et les associations qui ont besoin de bénévoles et enfin accompagner les associations pour renforcer la reconnaissance et la valorisation de leurs bénévoles.

  • Crédit photo : Getty - Photo portrait : DR

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Glossaire