Vacances sociales et solidaires : le guide des bonnes adresses

mis en ligne le :

Réserver un hébergement parmi les structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) ou via une plateforme de réservation d’hôtels solidaires, offrir de son temps pour accompagner des publics en vacances ou donner un coup de main à des paysans qui cultivent en bio contre le gîte et le couvert… Découvrez les bonnes adresses du tourisme social et solidaire.

vacances solidaires guide

Hébergement solidaire

Résidences/hôtels :

  • Les acteurs du tourisme social et solidaire, membres de l’Unat

Créée en 1920, l’Unat (Union nationale des associations de tourisme et de plein air) est la tête de réseau du tourisme social et solidaire en France qui vise le soutien aux territoires et l’accès aux vacances, aux voyages et aux loisirs pour tous. L’Unat regroupe 72 acteurs touristiques à but non lucratif comme Accueil Paysan, l’UCPA, Vacances Répit familles, VVF villages…

  • Fairbooking, l’alternative équitable aux plateformes de réservation

Fairbooking est une plateforme de réservation d’hébergement équitable, sous forme associative, créée par des hôteliers eux-mêmes en 2013. L’idée ? Réserver des nuitées moins chères en soutenant les structures indépendantes, grâce à la mise en relation directe entre hôteliers et particuliers, et des frais de commissions ramenés au minimum (5 %), loin de ceux pratiqués par les mastodontes du secteur.

  • Solikend, une nuit à l’hôtel = un don pour une association

Le principe de la plateforme de réservation d’hôtels Solikend est simple. Vous y réservez une ou plusieurs nuitées et le montant payé est entièrement reversé à une l’association de votre choix, parmi la cinquantaine d’ONG ou de petites associations locales partenaires de la plateforme.

Lancé en 2019, Solikend compte plus de 120 hôtels partout en France qui offrent des nuitées chaque année à la plateforme. Et le développement se poursuit. Bientôt, des villages vacances feront partie de l’offre hôtelière proposée. « Nous croyons en notre modèle, soutient le cofondateur. C’est solidaire et cela crée des liens différents entre hôteliers, clients et associations. C’est une belle aventure. »

Chez l’habitant :

  • Gîtes de France

Les Gîtes de France ont été créés dans les années cinquante à l’initiative d’agriculteurs et d’élus. Leur idée : développer l’accueil touristique sur leurs terres et ainsi éviter la désertification. Depuis, avec 56 000 hébergements sur tout le territoire dont 80 % en zone rurale, les propriétaires s’emploient à développer un tourisme responsable et durable, qui contribue à l’emploi local, et l’attractivité du territoire.

  • Wwoofing

Le wwoofing est un mouvement mondial qui vise à vivre et à apprendre dans des fermes biologiques, le temps d’un séjour. Comment ça marche ? Des paysans ou des particuliers (hôtes) accueillent chez eux des volontaires (wwoofers) qui souhaitent s’initier aux savoir-faire et aux modes de vie biologiques. Les premiers offrent le gîte et le couvert aux seconds, en échange d’un coup de main de quelques heures par jour, le temps d’un séjour. Une manière de passer des vacances actives, solidaires, riches en rencontres et en apprentissages.

  • Fairbnb, le partage d’appartements éthique

Fairbnb est une coopérative qui propose le partage d’appartements ou de maisons entre particuliers. Comme Airbnb, Fairbnb perçoit une commission sur les réservations mais la différence tient à son utilisation. Une moitié sert au fonctionnement de la plateforme de réservation, l’autre permet le financement de projets locaux.

Créée en 2016, Fairbnb propose des réservations dans neuf villes européennes, dont Marseille, seule ville française pour le moment.

Voyages organisés :

L’association pour un tourisme équitable et solidaire (ATES) et Agir pour un tourisme durable (ATD) réunissent des voyagistes responsables qui proposent des séjours en France et à l’étranger engagés dans le respect de l’environnement, des humains et de leurs cultures. Voyager par le biais de ces tour-opérateurs permet donc de voyager engagé.

À noter, sur le site de l’ATES, on peut découvrir les offres packagées de voyages par ces agences : la Baie de Somme à vélo, rencontres-échanges et sorties en mer à Marseille, séjour raquettes dans le Queyras… il y en a pour tous les goûts.

Loisirs solidaires

Les visites guidées à la rencontre des habitants, des créateurs et producteurs d’un territoire et des acteurs de l’économie sociale et solidaire locale ont le vent en poupe. Aujourd’hui, il en existe de toutes sortes. Sous toutes les formes.

Greeters France réunit un réseau d’habitants bénévoles qui proposent des visites gratuites sur leur territoire, loin des attractions touristiques classiques.

La plateforme Widetrip propose ce qu’elle appelle des expériences, c’est-à-dire des balades guidées, des jeux de pistes, des séminaires d’entreprise… créés sur-mesure par des locaux passionnés. Objectif : favoriser la rencontre entre habitants et touristes.

Paris Solidari-Thé et les Circuits Tourist’Ethiques à Strasbourg organisent des promenades à la découverte des acteurs d’initiatives sociales et solidaires.

Guides touristiques pour voyager autrement

Guide TAO France, 2 000 idées pour voyager engagé*

Le guide Tao France – 2 000 idées et adresses pour voyager engagé*, paru en mars 2021, est le tout premier guide sur la France spécialisé dans le voyage durable. Et c’est une mine de bons plans pour des voyages différents, loin des sentiers battus. On y trouve des adresses d’hébergement et de restauration responsables, organisées par régions et vérifiées et sélectionnées par l’équipe du guide pour leur qualité, leur respect de l’environnement et les bénéfices apportés aux populations locales sur le plan social, économique et culturel.

Le guide de 400 pages offre aussi des idées d’actions bénévoles pendant ses voyages, des adresses pour découvrir des initiatives qui construisent le monde de demain, des balades solidaires originales, des astuces pour les voyageurs végétariens, des bons plans hébergements ou du covoiturage gratuits, une façon de compenser son empreinte carbone…

* Éditions Viatao.

Oiseaux de passage

Un joli nom pour un projet tout aussi séduisant. Le site Internet Les Oiseaux de passage est un guide touristique proposé par des habitants amoureux de leur territoire. On y trouve des offres d’hébergement, des activités diverses et variées comme des ateliers de cuisine, des dégustations de produits du terroir chez les producteurs, des visites, des créations et des productions locales et aussi des bons plans.

Les Oiseaux de passage a reçu le prix coup de cœur 2019 des prix de l’ESS.

Bénévolat en vacances

Plusieurs associations œuvrent pour un accès aux vacances aux plus isolés et aux plus démunis. Tout au long de l’année, elles organisent des excursions d’une journée ou des séjours à la mer ou à la montagne pour lesquelles l’aide de bénévoles est la bienvenue. Que ce soit pour accompagner les personnes sur les lieux de vacances ou pour s’occuper de la logistique.

Les Petits frères des pauvres organise des activités à proximité du lieu de résidence des personnes âgées ou des séjours pour seniors vivant seuls.
APF Evasion met sur pied des séjours collectifs adaptés aux personnes en situation de handicap.
Tous les ans, le Secours populaire, grâce à ses structures locales et ses 80 000 bénévoles (les animateurs-collecteurs), organise des Journées des oubliés des vacances, des séjours seniors ou l’accueil d’enfants dans des familles de vacances.
Avec l’aide de ses bénévoles, le Secours catholique propose également plusieurs actions pour que les vacances soient un droit pour tous. Avec l’Accueil Familial de vacances (AFV), des enfants sont accueillis dans une famille de vacances. L’action Vacances en familles facilite les départs des familles en village vacances, gîte ou camping ou en séjours collectifs.

  • Crédit photo : Getty Images
Auteur article
Alexandra Luthereau

journaliste spécialisée dans les sujets économie sociale et solidaire.

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.