Vacances : l’épidémie de Covid-19 a bousculé vos plans

Ils avaient prévu de partir, de passer du temps en famille ou entre amis. Et patatras ! La prudence ou les consignes sanitaires les ont forcés à repenser leur printemps/été 2020. Les lecteurs d’« Essentiel Santé Magazine » témoignent.

temoignages-vacances-annulees-covid19

Les vacances 2020 n’ont pas toujours ressemblé à ce que l’on imaginait. Cet été, Essentiel Santé Magazine a lancé un appel à témoignages sur les déconvenues que vous avez pu rencontrer. Voici le récit de vos aventures.

Pas de réunion de famille, cette année

Cécile

D’habitude, le 15 août, nous faisons une grande réunion de famille, en province, dans le genre pique-nique en plein air. Nous venons de plusieurs régions de France, nous sommes une quarantaine, de tous âges. C’est très joyeux. Cette année, nous avons annulé. La décision n’est pas venue simplement, car notre rencontre était prévue dans un département où il y a eu très peu de cas de Covid. Il a fallu que ça mûrisse ! Mais nous, venant de la région parisienne, nous sentions bien que c’était très imprudent. Nous avons dû en parler avec les uns et les autres, au téléphone, pour leur en faire prendre conscience.

Un séjour en Dordogne gâché

Danielle, 73 ans

Notre séjour en Dordogne a été raccourci de quatre jours pour cause de confinement. Les visites de sites ont été annulées pour cause de coronavirus. Retour à la maison en catastrophe pour cause de confinement. Accueil par la police « sympa », car pas d’autorisation de sortie (pas d’imprimante en vacances). Nos vacances ont été gâchées, c’est un très mauvais souvenir. Heureusement, nous avons visité la grotte de Lascaux IV juste avant qu’elle ferme, nous avons été émerveillés.

Douze amis privés de Toscane

Josée, 66 ans

En juillet, nous devions passer une semaine dans une villa toscane en pleine campagne, avec piscine, jardin… Le séjour était organisé par deux amies qui voulaient fêter avec nous leur mariage franco-italien. Ce luxe nous était offert grâce à la gentillesse des propriétaires, cousins d’une des mariées. Hélas, Covid est passé par là : papiers bloqués à la frontière pendant le confinement, sortie de France aléatoire, bref, nous sommes tous restés sagement chez nous. On ira – peut-être – l’an prochain ?

  • Crédit photo : Getty Images
Auteur article
Charlotte de L’escale

rédactrice en chef adjointe d'Essentiel Santé Magazine, spécialisée en santé et société.

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.