Harmonie Mutuelle se mobilise pour lutter contre la précarité menstruelle

mis en ligne le :

En 2022, Harmonie Mutuelle accompagne ses adhérentes de 18 à 25 ans en leur offrant un code cadeau pour l’achat d’une culotte menstruelle*. Cette opération a pour but d’aider les jeunes femmes à lutter contre la précarité menstruelle.

Deux jeunes femmes en classe

En 2020, une étudiante sur 3 n’avait pas les moyens d’acheter des protections hygiéniques. Pour lutter contre la précarité menstruelle, Harmonie Mutuelle et Yvon** lancent une opération.

Le concept : faire bénéficier les jeunes femmes âgées de 18 à 25 ans d’un code cadeau leur permettant d’acheter une culotte menstruelle. Pour l’obtenir, il suffit se rendre sur le site d’Harmonie Mutuelle. Une page dédiée permet de récupérer ce code cadeau, et oriente vers le site du fournisseur (une entreprise de lingerie bio de fabrication française) pour effectuer la commande

Des économies réalisées et redistribuées pour lutter contre la précarité menstruelle

Depuis le 1er janvier 2022, l’Assurance maladie prend en charge à 100 % et sans avance de frais, le coût de la contraception et les actes qui y sont liés*** pour les femmes jusqu’à 25 ans.
Cette mesure va générer des économies sur les prestations versées par Harmonie Mutuelle. La mutuelle a décidé de les redistribuer aux jeunes femmes à travers cette opération.

La précarité menstruelle touche 1,7 million de femmes en France

1 Française sur 5 aurait déjà été confrontée à la précarité menstruelle, d’après une étude réalisée par Règles Elémentaires. Encore méconnue jusque récemment, la précarité menstruelle s’est peu à peu fait une place dans le débat public. Selon la même étude, 76 % des Français la considèrent aujourd’hui comme un sujet de santé publique.

Pourtant, le tabou autour des règles reste important, notamment dans le monde du travail. Toujours d’après cette étude, 44 % des femmes auraient ainsi déjà manqué le travail, ou connaissent quelqu’un qui a déjà manqué le travail, à cause de leurs règles.

Un silence également présent dans les familles et à l’école, où les menstruations sont peu évoquées.

Le coût des règles peut être difficile à supporter

Une femme a ses règles durant approximativement 40 ans, soit environ 500 fois dans une vie. L’achat de protections périodiques, qu’il s’agisse de tampons, serviettes, culottes lavables ou de coupes menstruelles, représente ainsi un budget non négligeable.

En France, on estime qu’au cours de sa vie, une femme dépensera entre 8000 et 23000 euros en protections hygiéniques. Un coût difficile à supporter pour les populations plus fragiles, comme les femmes sans-abris, sans-emploi ou encore les étudiantes et les mères célibataires.

 

*Dans la limite des stocks disponibles. Offre non cumulable. Voir conditions sur harmonie-mutuelle.fr

**Plateforme digitale du Groupe VYV à destination des étudiants

***Actes liés à la contraception : une consultation par an avec un médecin ou une sage-femme et les examens biologiques potentiels. Moyens contraceptifs non concernés par cette mesure : préservatifs masculins et féminins, crèmes spermicides, patchs, anneaux vaginaux et pilules de 3ème et 4ème génération.

  • Solal Duchêne
  • Crédit photo : Getty Image

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.