Le baromètre « Qualité de vie au travail dans l’ESS » est lancé

mis en ligne le :

Vous êtes salarié ou dirigeant d’une structure de l’économie sociale et solidaire (ESS) ? Vous pouvez participer à la 4e édition du baromètre national sur la qualité de vie au travail dans l’ESS, réalisée par Harmonie Mutuelle ESS.

L’organisation du travail, les relations entre collègues, l’environnement physique, les moyens matériels, mais aussi l’équilibre vie professionnelle/vie personnelle ou les perspectives et la réalisation professionnelle sont autant de critères pour définir la qualité de vie au travail (QVT). Comme le souligne Fabrice Deschamps, président de la commission Harmonie mutuelle ESS : « Nous avons la conviction qu’agir sur la qualité de vie et les conditions de travail contribue à améliorer efficacement la satisfaction, la performance des salariés ainsi que l’attractivité des métiers de l’ESS. »

Mesurer l’évolution de la qualité de vie au travail

L’édition 2022 du baromètre national « Qualité de vie au travail dans l’ESS », réalisée par Harmonie Mutuelle ESS, va ainsi dresser un état des lieux des perceptions des salariés et des dirigeants de l’ESS sur la question des changements vécus au travail. Ces transformations peuvent concerner l’organisation du travail, ses conditions de réalisation ou encore, l’environnement de travail. Elle doit aussi permettre de comprendre l’impact de ces changements sur les salariés et les dirigeants de l’ESS.

Les résultats obtenus permettront également de mesurer l’évolution de la qualité de vie au travail dans l’ESS depuis la précédente édition . En 2020, par exemple, les dirigeants qui avaient répondu à l’enquête attribuaient une note moyenne de 7/10 à la QVT dans leur structure. Les salariés, quant à eux, lui donnaient la note de 6,2/10. Par ailleurs, 47 % des salariés estimaient que la QVT s’était dégradée au cours des dernières années, ce qu’ils attribuaient aux changements d’organisation (52 %), à l’ambiance de travail (32 %) ou aux moyens humains et financiers (32 %). Ce sentiment était partagé par 37 % des dirigeants, pour qui cette dégradation tenait aux relations avec les pouvoirs publics et les financeurs (56 %), à l’évolution des moyens humains et financiers (53 %) et aux changements d’organisation (24 %).

Donnez votre avis sur votre situation de travail

D’une durée maximale de 10 minutes, cette enquête en ligne est anonyme. Vous pourrez ainsi donner votre avis sur la manière dont vous avez vécu les changements, sur vos possibilités d’expression et d’action, mais aussi sur les évolutions qui touchent les organisations, le rôle du management…

Plus la participation sera élevée et plus l’enquête sera représentative de la qualité de vie au travail au sein de l’ESS. Elle sera donc plus efficace pour identifier les difficultés ressenties, les axes de progrès et les actions à mettre en œuvre dans le cadre de changements.

  • Hélia Chadeffaud
  • Crédit photo : Getty Image

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.