Médecines complémentaires : comment sont-elles remboursées par Harmonie Mutuelle ?

mis en ligne le :

Selon les garanties, Harmonie Mutuelle prend en charge certaines médecines complémentaires. Découvrez sur quels critères s’appuie la mutuelle.

Le remboursement des médecines complémentaires

Sont-elles remboursées par l’Assurance maladie ?

L’Assurance maladie rembourse rarement et sous certaines conditions quelques médecines complémentaires.

Comment les médecines complémentaires sont-elles prises en charge par Harmonie Mutuelle ?

Harmonie Mutuelle propose des garanties incluant un forfait « médecines douces » aux adhérents. Deux types de prise en charge existent : soit un nombre déterminé de séances par an (pour un montant établi par séance), soit un montant défini pour l’année.

Sur quels critères la mutuelle s’appuie-t-elle pour définir les médecines complémentaires couvertes ?

La mutuelle s’appuie sur des critères d’évaluation prédéfinis.

  • Ces médecines non conventionnelles ne doivent pas se substituer à la médecine allopathique (médecine conventionnelle), mais la compléter. Dans le cas d’un cancer, par exemple, elles peuvent contribuer à limiter les effets indésirables d’une chimiothérapie, mais ne la remplacent pas.
  • Ces médecines non conventionnelles ne doivent pas être dénoncées par la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) comme étant à risque de dérive sectaire.
  • La formation du praticien doit être reconnue par les Agences Régionales de Santé (ARS) et ce dernier doit disposer d’un numéro FINESS (Fichier national des établissements sanitaires et sociaux) ou ADELI (recensement des professionnels de santé réglementés et de leurs lieux d’exercice et diplômes).
  • Ces médecines non conventionnelles doivent être encadrées (existence d’une fédération ou d’un syndicat national).
  • Enfin, Harmonie Mutuelle détermine aussi son choix en fonction de la balance bénéfices/risques de la pratique.
  • Hélia Chadeffaud
  • Crédit photo : Freepik

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.