La mammographie

Pratiquée par un radiologue habilité, la mammographie permet, grâce à des rayons X, de visualiser certaines anomalies du tissu mammaire et de dépister les cancers du sein.

Avant l’examen

Une mammographie peut être réalisée dans le cadre du programme national de dépistage organisé du cancer du sein ou bien à titre individuel, à la demande de votre médecin traitant ou de votre gynécologue, notamment si vous avez des antécédents familiaux.

Selon les régions, le délai pour obtenir un rendez-vous peut aller d’une à trois semaines. La mammographie doit être réalisée de préférence entre le 8e et le 12e jour après le début de vos règles, car les seins sont alors plus faciles à examiner. Aucune préparation n’est nécessaire, mais il est conseillé ce jour-là de ne pas mettre de crème sur vos seins.

 

L’examen

Vous êtes debout, torse nu, face à la machine. Le sein est d’abord comprimé entre deux plaques horizontales pour faire un premier cliché, puis entre deux plaques verticales pour faire un second cliché. Idem pour l’autre sein. La compression peut être désagréable mais elle ne dure que quelques secondes. Dans certains cas (adolescentes et jeunes femmes, allaitement…), une échographie mammaire peut être réalisée en complément, afin de préciser les clichés.

 

Les résultats

Le radiologue les fournit en général une demi-heure après l’examen. Une copie peut être transmise au médecin prescripteur.

Dans le cadre du dépistage organisé du cancer du sein, vous aurez les résultats dans un délai d’environ trois semaines.

 

Le remboursement

L’assurance maladie prend en charge 70 % du coût de l’examen et de la consultation du médecin radiologue au tarif conventionnel. Le complément peut être pris en charge en partie ou totalement par votre mutuelle, selon le contrat que vous avez souscrit.

Dans le cadre du programme national de dépistage organisé du cancer du sein, l’examen est pris en charge à 100 %.

 

Témoignage

Marie, 37 ans, Paris.

« Ma mère a eu un cancer du sein. Ma gynécologue m’a donc conseillé de faire une mammographie tous les deux ans dès l’âge de 35 ans. La première fois, j’ai trouvé que c’était très douloureux car je ne m’étais pas préparée à ça. Le radiologue a fait une échographie dans la foulée. J’ai eu peur qu’il y ait quelque chose de grave. Mais il m’a vite rassurée : il l’a fait simplement parce que je suis encore jeune et que mes seins sont très fibreux. Ce n’est rien de grave mais ça rend les images plus difficiles à lire. »

 

Focus : le dépistage organisé du cancer du sein

Toutes les femmes de 50 à 74 ans sont invitées à réaliser une mammographie tous les deux ans dans le cadre d’un programme national : elles reçoivent un courrier indiquant une liste de radiologues habilités dans leur département avec lesquels elles peuvent prendre rendez-vous.

L’examen est totalement pris en charge, sans avance de frais. L’objectif est de diagnostiquer un éventuel cancer du sein avant l’apparition des premiers symptômes, car plus on le découvre tôt, plus il est facile à soigner. Les mammographies réalisées dans ce cadre sont systématiquement vues par deux radiologues, le second étant spécifiquement formé à la relecture des clichés de mammographies.

 

En savoir plus

  • Crédit photo : Image Point Fr

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.