Logo Essentiel Santé Magazine

8 conseils pour bien profiter du soleil

Le soleil est bon pour la santé et le moral... à condition de respecter quelques règles d’exposition. Voici quelques conseils utiles.

Conseils pour profiter du soleil

1.  Ne pas s’exposer entre midi et 16 h

En France métropolitaine, c’est entre 12 h et 16 h (heure légale d’été) que les rayons ultraviolets (UV) sont les plus intenses. Ils sont responsables des coups de soleil, augmentent le vieillissement de la peau et, à long terme, peuvent provoquer des cancers de la peau.

Ne vous fiez pas à la température ressentie, même lorsqu’il fait frais, le rayonnement UV peut être très important. Une règle simple à retenir : « Si ton ombre est plus courte que toi, ne t’expose pas ou protège-toi ».

2. Choisir une crème solaire adaptée

Elle doit être choisie en fonction de son indice de protection (IP, ou FPS pour Facteur de Protection Solaire) : 25-30 pour les situations courantes, 40-50 lors de fortes expositions (mer, montagne) et pour les personnes à risques et les enfants. Il est essentiel de renouveler l’application toutes les deux heures et après chaque baignade.

Attention, ce n’est pas parce qu’on met de la crème solaire que l’on peut s’exposer plus longtemps ! Enfin, n’oubliez pas que l’autobronzant et l’huile de monoï ne sont pas des crèmes solaires, ils ne bloquent pas les rayons UV.

3. Se protéger même quand on est bronzé

Le bronzage diminue les risques de coups de soleil, mais n’agit pas totalement contre le vieillissement cutané et le risque de cancer de la peau. Une fois bronzé, il vaut mieux continuer de se protéger.

4. Prendre garde à la réverbération

En mer et en montagne, la réverbération due à l’eau ou à la neige augmente le rayonnement UV. Il faut redoubler de vigilance, utiliser des crèmes d’indice maximal (FPS 50) et des lunettes très couvrantes avec des verres suffisamment protecteurs (catégorie 3 ou 4).

Par ailleurs, en altitude l’atmosphère est plus fine, elle filtre donc moins le rayonnement solaire.

5. Se protéger même si on ne lézarde pas

Il n’y a pas que ceux qui restent des heures allongés sur leur serviette, à la plage, qui prennent des risques.

Que ce soit pour jardiner ou pratiquer un sport de plein air, il est essentiel de se protéger avec des vêtements, un chapeau, des lunettes de soleil et, bien entendu, de la crème solaire. Les personnes exerçant une profession en plein air doivent être particulièrement vigilantes.

6. Se protéger tout le corps

Si l’on ne peut éviter de s’exposer, il faut se protéger : chapeau à large bord, lunettes de soleil, vêtements couvrants et crème solaire sur les zones exposées. Surtout pour les enfants qui, jusqu’à leur puberté, sont plus sensibles au soleil, et les personnes à risques (peau claire et/ou présentant plus de 50 grains de beauté, antécédents familiaux…).

7. Rien ne sert de préparer la peau

Le bronzage obtenu en cabine n’a aucun effet protecteur. Bien au contraire, il augmente le risque de cancer de la peau. Fréquenter les cabines de bronzage est donc fortement déconseillé.

Par ailleurs, si l’on a une alimentation équilibrée, et notamment des apports suffisants en fruits et légumes, rien ne sert de prendre des gélules pour préparer la peau au soleil.

Si certaines promettent un bronzage plus facile ou plus durable, cela n’a pas d’effet protecteur contre les rayons UV.

8. Gare à la photosensibilisation

Mieux vaut ne pas porter de parfum ou de déodorant lorsqu’on s’expose au soleil, ils peuvent conduire à des brûlures ou à des allergies.

Par ailleurs, certains médicaments peuvent avoir un effet sensibilisant. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien si vous prenez un traitement.

Pour en savoir plus

  • soleil.info : le site de l’association Sécurité Solaire qui collabore avec l’Organisation mondiale de la santé pour informer sur les risques solaires et diffuser dans les médias des bulletins de prévisions UV.
  • SoleilRisk : une application pour smartphone développée par le SNDV pour consulter l’indice UV en fonction de votre géolocalisation, déterminer votre type de peau et obtenir des conseils de protection en fonction.
  • prevention-soleil : un site de prévention réalisé par Santé Publique France et le ministère de la Santé.
  • syndicatdermatos : le site du Syndicat national des dermatologues vénéréologues (SNDV) pour comprendre l’action des UV.
  • Émilie Gillet
  • Crédit photo : Shutterstock

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Glossaire