Covid-19 : la 3e dose de vaccin a été efficace à plus de 80 % contre les hospitalisations

mis en ligne le :

La 3e dose vaccinale par un vaccin à ARN messager* a été efficace à plus de 80 % contre les hospitalisations pour Covid-19 pour les personnes de plus de 18 ans, selon une récente étude. Cette efficacité a été observée en période de circulation des variants Delta et Omicron.

covid 19 vaccin

La 3e dose de vaccin (ou 1ère dose de rappel) « apporte une protection élevée contre les hospitalisations pour Covid-19 chez les personnes de plus de 18 ans en France durant les périodes où les variants Delta et Omicron circulaient ». C’est l’un des principaux enseignements que l’on peut tirer d’une étude conduite par EPI-PHARE (groupement d’intérêt scientifique ANSM-Cnam)**, publiée le 7 juillet 2022.

« 5 fois moins de risques d’être hospitalisées pour Covid-19 »

Que ce soit en période de circulation du variant Delta ou Omicron, la 3e dose vaccinale par un vaccin à ARN messager contre les hospitalisations pour Covid-19 est efficace à plus de 80 %.

Cela signifie que les personnes vaccinées par cette 3e dose de vaccin ont eu 5 fois moins de risques d’être hospitalisées pour Covid-19 par rapport aux personnes ayant reçu uniquement deux doses d’un vaccin.

L’étude précise que l’efficacité de la dose de rappel vis-à-vis du risque d’hospitalisation pour Covid-19 atteignait 85 % au cours de la période où le variant Delta était prédominant (du 15 septembre au 1er décembre 2021).

Son efficacité était de 81 % au cours de la période où le variant Omicron était prédominant (du 26 décembre 2021 au 31 janvier 2022). Au cours de cette même période, les analyses par spécialité de vaccins autorisés à être administrés pour une dose de rappel, ont montré que l’efficacité vis-à-vis du risque d’hospitalisation pour Covid-19 était « de 81 % pour le vaccin Pfizer et de 85 % pour le vaccin Moderna ».

Une protection susceptible de diminuer au cours du temps

Enfin, l’étude observe « cette protection diminuerait au cours du temps ». Ainsi, la réduction du risque d’hospitalisation était plus marquée (89 %) dans les 2 mois suivant le rappel, puis elle diminuait progressivement ensuite pour atteindre 78 % au-delà de 4 mois après le rappel.

Une étude menée du 15 septembre 2021 au 31 janvier 2022

Dans le cadre du dispositif de surveillance renforcée des vaccins contre le Covid-19, EPI-PHARE a conduit cette étude de pharmaco-épidémiologie « afin d’évaluer l’ampleur et la durabilité de l’efficacité de 3e dose de vaccin par un vaccin à ARN messager (Moderna ou Pfizer) vis-à-vis du risque d’hospitalisation pour Covid-19 en France ».

Pour mémoire, cette dose de rappel par un vaccin à ARN messager a été approuvée au début du mois de septembre 2021 pour les personnes âgées de 65 ans et plus et a été étendue aux adultes de 18 ans et plus le 27 novembre 2021.

La période d’étude s’est étendue du 15 septembre 2021 au 31 janvier 2022. Elle tient compte du passage d’une circulation prédominante du variant Delta au variant Omicron.

Elle a inclus l’ensemble des 37,3 millions de personnes âgées de 18 ans et plus en France qui au 15 septembre 2021 avaient reçu deux doses d’un vaccin contre le SARS-CoV-2.

*L’ARN messager est une technologie d’immunisation qui s’est fait connaître du grand public avec les vaccins contre le Covid-19. Cette copie de l’ADN, naturellement présente dans notre organisme, permet la synthèse de protéines au sein des cellules. Les vaccins Moderna et Pfizer sont des vaccins de ce type.

**Deux précédentes études conduites par EPI-PHARE, dont les résultats ont été publiés dans les revues BMJ Medicine et Vaccine, avaient quant à elles montré que la vaccination (deux doses) était efficace à 90 % pour réduire les formes graves de Covid-19 chez les personnes de plus de 50 ans en France.

  • Juliette Plouseau
  • Crédit photo : Getty Images

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.