Logo Essentiel Santé Magazine

Gastro-entérite, comment soigner et prévenir

L’hiver est propice aux épidémies de gastro-entérite, une infection du système digestif qui provoque divers symptômes très désagréables. Il suffit pourtant de quelques mesures simples d’hygiène pour l’éviter.

Gastro-entérite soigner prévenir

Nausées, vomissements, douleurs abdominales, diarrhée, fièvre… Ensemble ou séparément, ces symptômes sont souvent synonymes de gastro-entérite. Ils sont provoqués par l’inflammation des intestins, causée par une infection, souvent d’origine virale, transmise par des mains souillées, mais aussi par l’eau ou les aliments. Des bactéries intestinales (E. Coli), les salmonelles ou certains parasites peuvent aussi être à l’origine d’une gastro-entérite.

La plupart du temps, la maladie est bénigne et les symptômes disparaissent d’eux-mêmes en 24 ou 48 heures. Par contre, chez les personnes plus fragiles, comme les enfants et les personnes âgées, il est parfois nécessaire de consulter un médecin.

La gastro-entérite sévit surtout en hiver car la promiscuité, due au froid, est plus importante, mais elle peut aussi survenir à d’autres périodes de l’année, notamment lors de séjours à l’étranger, lorsque les mesures d’hygiène alimentaire sont négligées, elle est alors surnommée « turista ».

Comment réagir face à une gastro-entérite ?

La principale mesure consiste à prendre en charge les symptômes et à soulager le malade en l’aidant à s’hydrater (1,5 à 2 litres par jour), car diarrhées et vomissements entrainent une déshydratation, surtout chez les sujets fragiles. Chez l’enfant et le nourrisson, on peut utiliser des solutés de réhydratation, plus efficaces. Ils sont vendus en pharmacie et remboursés par l’Assurance Maladie lorsqu’ils sont prescrits par un médecin.

Il est conseillé de manger léger, en privilégiant des aliments neutres et riches en amidon et en pectine, pauvres en fibres comme le riz, les carottes, les pommes et les bananes. Pour favoriser la réhydratation, n’hésitez pas à saler votre nourriture, le sel permet de retenir l’eau dans le corps.

Pour lutter contre la fièvre et les douleurs abdominales, il est possible de prendre des médicaments comme le paracétamol. Mais il est déconseillé de prendre systématiquement des antidiarrhéiques car ils favorisent la stagnation des germes dans le système digestif, ce qui pourrait prolonger ou aggraver les symptômes. Il est préférable de les réserver aux situations difficiles (travail à l’extérieur sans toilettes à disposition, voyage prolongé en voiture…). Enfin, les antibiotiques ne sont utiles que lorsqu’il s’agit d’une infection bactérienne.

Quand faut-il consulter ?

Chez l’adulte en bonne santé, la gastro-entérite est le plus souvent bénigne et les symptômes s’améliorent au bout d’un jour ou deux. Cependant, il ne faut pas hésiter à consulter rapidement un médecin s’ils persistent plus de 3 jours, car cela peut être le signe d’une infection bactérienne à traiter avec des antibiotiques, notamment s’il y a du sang dans les selles ou des douleurs abdominales importantes.

Les jeunes enfants peuvent se déshydrater très rapidement. Face à un enfant qui, en plus de la diarrhée, vomit, refuse de boire ou de téter et devient apathique, il faut consulter rapidement le médecin traitant ou le pédiatre, voire un service d’urgences médicales.

L’apparition d’une gastro-entérite, favorise la perte de liquides, mais peut aussi aggraver une maladie chronique existante (diabète, insuffisance rénale ou cardiaque…) ou déséquilibrer un traitement de fond (médicaments diurétiques contre la tension, lithium…). Dans ce cas, il vaut mieux consulter rapidement.

Comment éviter une gastro-entérite ?

La plupart des virus et bactéries responsables de gastro-entérites circulent principalement grâce au portage des mains, et peuvent survivre plusieurs heures sur une surface.

Le meilleur moyen pour s’en protéger est donc de se laver régulièrement les mains :

  • après chaque passage aux toilettes
  • après avoir changé un bébé
  • après chaque sortie à l’extérieur, surtout si l’on emprunte les transports en commun
  • après s’être occupé(e) d’une personne malade
  • avant la préparation d’un repas et avant de passer à table…

Pour que ce lavage des mains soit efficace, il faut respecter quelques règles :

15 secondes de lavage, en frottant les deux faces des mains, l’espace entre les doigts et les poignets, 10 secondes de rinçage à l’eau claire, et un séchage de préférence avec des serviettes à usage unique. On peut aussi utiliser des solutions hydro-alcooliques. Enfin, il faut veiller à bien laver tous les aliments qui vont être consommés crus.

Vous aimez nos articles ?

Et si vous vous abonniez à notre newsletter pour être informé(e) de nos dernières publications ? C’est gratuit et c’est très simple. En savoir plus ici : https://www.essentiel-sante-magazine.fr/page-dinscription-newsletter

Reconnaître les signes d’une déshydratation chez le jeune enfant

La déshydratation correspond à un manque d’eau et de sels minéraux dans l’organisme. Chez les nourrissons de moins de 6 mois, elle peut survenir très rapidement et avoir de graves conséquences.

Pour la repérer rapidement, voici les signes qui doivent vous alerter (seuls ou associés) et vous amener à consulter en urgence :

  • des muqueuses sèches (langue, bouche…)
  • des urines en faible quantité (pas de couche mouillée depuis plus de 6 heures)
  • une modification du comportement (apathie voire grande faiblesse)
  • des yeux cernés voire enfoncés
  • une perte de poids de plus de 5 %
  • la présence d’une dépression des fontanelles* (elles marquent le creux du doigt)
  • la présence d’un pli cutané lorsque l’on pince délicatement la peau (elle ne revient pas immédiatement à son aspect normal)

* Les fontanelles sont des petites zones du crâne qui ne sont pas encore ossifiées et apparaissent comme de simples membranes souples.

Pour en savoir plus

  • Emilie Gillet
  • Crédit photo : www.photo-libre.fr

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Glossaire