Logo Essentiel Santé Magazine

Santé

Examen sanguin : comprendre les résultats

Grâce aux résultats d’un examen sanguin, votre médecin en sait un peu plus sur le fonctionnement de votre corps et ses éventuels dérèglements.

Les résultats d’un examen de sang sont une mine d’informations, à condition d’en comprendre les résultats. Le sang est un fluide vital qui exerce de nombreuses fonctions :

  • transport des gaz respiratoires, des nutriments et des déchets
  • protection contre les maladies et contre les pertes de sang
  • régulation du métabolisme

Dans tous les cas, les résultats d’un examen sanguin ne sont qu’une photographie à un instant T. Pour poser un diagnostic le médecin doit les confronter à un examen clinique. Attention, certains examens doivent être réalisés à jeun : renseignez-vous avant de vous rendre au laboratoire.

La numération de formule sanguine (NFS)

La numération, ou hémogramme, permet de dénombrer les différents éléments du sang et certains paramètres associés. C’est la base de tout examen sanguin. Les différents éléments qui apparaissent sont :

Les HÉMATIES (ou globules rouges)

  • Fonction : ils assurent le transport de l’oxygène et du gaz carbonique.
  • Normes : entre 4 et 6 millions/mm3.

En cas de taux hors normes : Il y a un risque d’anémie – peut-être liée à une carence en fer – si les valeurs sont inférieures. Si les valeurs sont supérieures, cela peut être le signe d’une carence en vitamine B9 ou B12, ou d’un problème d’alcoolisme, voire un trop plein de globules rouges.

L’HEMOGLOBINE : (normales de 12 à 16 g/dl) est un pigment rouge, au cœur des hématies, qui fixe l’oxygène. La mesure du taux d’hémoglobine donne des indications sur un risque d’anémie.

L’HEMACTOCRITE  : il s’agit du pourcentage de volume sanguin occupé par les hématies elles-mêmes. Il diminue lors d’une anémie, et augmente lors d’une déshydratation, par exemple, ou après un séjour en altitude.

Les LEUCOCYTES (ou globules blancs)

  • Fonction : polynucléaires, lymphocytes, éosinophiles, basophiles et monocytes sont les cellules du système immunitaire. Elles sont impliquées dans la protection contre les maladies, mais aussi dans les allergies et les maladies auto-immunes.
  • Normes : variables selon chaque catégorie de leucocytes, et selon l’état de santé général (infection aigue, maladie chronique, grossesse…).

En cas de taux hors normes : un nombre élevé de globules blancs peut être le signe d’une infection virale ou bactérienne en cours, voire même parasitaire. Des valeurs trop faibles montrent que votre corps est moins apte à se défendre. C’est le cas, par exemple, chez les personnes séropositives, ou celles qui sont atteintes de maladies de la moelle osseuse.

Les THROMBOCYTES (ou plaquettes)

  • Fonction : facteurs de coagulation du sang, elles évitent les saignements et favorisent la cicatrisation des plaies.
  • Normes : de 150 000/mm3 à 410 000/mm3.

En cas de taux hors normes : trop bas, le risque d’hémorragie est plus élevé. Trop élevé, il y a un risque de thrombose (caillot sanguin qui peut boucher une artère). Cela peut être à cause d’une maladie du sang, d’une infection ou d’une inflammation silencieuse.
Autre valeur à prendre en compte : la vitesse de sédimentation. Elle peut être plus élevée que la moyenne lors d’une inflammation, d’une anémie ou en cas de grossesse.

 

Bilan lipidique et glycémique

Suivre les taux de cholestérol et de triglycérides permet d’évaluer le risque de maladie cardiovasculaire.

Le taux de la glycémie est quant à lui essentiel pour le suivi du diabète.

Le HDL et le LDL

  • Fonction : Le HDL est généralement considéré comme le « bon » cholestérol qui protège les artères, au contraire du LDL qui est considéré comme du « mauvais » cholestérol.
  • Normes : le LDL doit être inférieur à 1,60g/l et le rapport LDL/HDL inférieur à 3,55.

En cas de taux hors normes : si le LDL et/ou le rapport LDL/HDL est trop élevé, le risque de maladie cardiovasculaire augmente, et d’autant plus s’il y a d’autres facteurs de risques (diabète, tabac, surpoids, hypertension,…).

Les TRIGLYCÉRIDES

  • Fonction : ce sont de faibles molécules de lipides stockées dans nos cellules graisseuses et rejetées dans le sang lorsque l’on fournit un effort physique.
  • Normes : 1,5 à 2 g/l.

En cas de taux hors normes : un taux trop élevé peut être un co-facteur de risque de maladies cardiovasculaires et de troubles métaboliques, mais il doit être apprécié en fonction des taux de cholestérol.

La GLYCÉMIE

  • Fonction : elle donne des informations sur la capacité du corps à réguler le taux de sucre (glucose) dans le sang.
  • Normes : 0,7 g/l à 1,06 g/l à jeun.

En cas de taux hors normes : l’hypoglycémie peut révéler un problème d’alcoolémie, par exemple, ou une maladie endocrinienne. A l’inverse, une hyperglycémie peut signaler un diabète (suspecté si le taux dépasse 1,26 g/l). A confirmer par un second contrôle.

 

Ionogramme, sérologie, hormones…

Un ionogramme est un dosage des différents constituants ioniques du sang indispensables à notre métabolisme : les ions calcium, magnésium, potassium, sodium… Il permet de surveiller le bon fonctionnement des reins, par exemple, mais aussi du système digestif, et de traiter d’éventuelles carences. Pour affiner son diagnostic, votre médecin peut aussi demander le dosage de certaines vitamines, de protéines comme la ferritine (impliquée dans le stockage du fer et donc le bon fonctionnement des globules rouges) et de la créatinine (qui reflète le bon fonctionnement des reins).

La sérologie d’une infection permet de connaître votre état par rapport à une maladie précise, en cherchant la présence d’anticorps spécifiques. Si la sérologie est positive, cela signifie que votre organisme possède des défenses immunitaires contre un virus ou une bactérie donnée. Soit parce que vous êtes ou avez été malade, soit parce que vous êtes vacciné(e) contre cette maladie.

Votre médecin peut aussi demander le dosage de certaines hormones : la TSH, par exemple, permet de s’assurer du bon fonctionnement de la glande thyroïde, un mauvais dosage de cortisol peut expliquer, quant à lui, une fatigue intense et la présence de béta-hCG peut confirmer une grossesse.

 

Pour en savoir plus

  • Le site LabTestsOnline a été conçu par la Société savante américaine de biologie clinique pour aider à mieux connaître les nombreux examens de biologie médicale qui sont utilisés pour le diagnostic et le suivi du traitement des maladies.
  • Le guide des examens biologiques rédigé sous la direction de la Société Française de Biologie Clinique décrit chaque examen de biologie.
  • A voir aussi, sur le site www.harmonie-prevention.fr, dans la rubrique des conseils pratiques, « Comprendre les analyses de sang ».
  • Émilie Gillet
  • Crédit photo : iStock

Un commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Glossaire