Logo Essentiel Santé Magazine

Société

Entretien avec Claire Aubé : « Se relever après une épreuve »

Entretien avec Claire Aubé : «Se relever après une épreuve »

Journaliste, Claire Aubé* a recueilli dans un livre les témoignages de 12 femmes et hommes qui, confrontés à des drames très différents, ont fait acte de résilience. En quoi peuvent-ils nous inspirer ?

Comment avez-vous été amenée à vous intéresser à la résilience ?

Claire Aubé ©DR
Claire Aubé ©DR

Claire Aubé : Issue de la presse économique, je trouvais que les médias en général n’accordaient pas assez d’importance à ce qui allait bien. J’ai donc entrepris de mettre en lumière des initiatives positives. De rencontre en rencontre, j’ai été mise en contact avec des personnes qui avaient surmonté des épreuves très douloureuses – accidents, deuils, attentats – ou plus quotidiennes, comme une séparation par exemple. Et j’ai souhaité montrer que, quel que soit leur caractère et leur vécu, toutes avaient fait preuve de résilience, les personnalités fortes et médiatisées – à l’image de Philippe Croizon – comme les anonymes.

 

Dans la diversité des drames auxquels ils ont été confrontés, en quoi les 12 « témoins » que vous avez interrogés se ressemblent-ils ?

C. A. : À l’exception de Camille – présente au Bataclan le 13 novembre 2015 – que j’ai rencontrée peu de temps après le drame, j’ai souhaité présenter des personnes qui avaient pu prendre du recul par rapport aux événements qu’elles avaient vécus. Toutes étaient extraordinairement sereines et avaient la volonté de transmettre leur expérience, pour que d’autres se sentent moins seuls dans leur souffrance. Par la parole, par l’art, chacune a aussi trouvé un moyen d’exprimer ce qu’elle ressentait.

 

Qu’est-ce qui vous a le plus étonnée dans leurs témoignages ?

C. A. : D’une certaine façon, ces témoins ont retrouvé le chemin du bonheur. Aucun ne glorifie sa souffrance, mais tous ont accepté ce qui leur est arrivé. Ils sont sortis victorieux de l’épreuve qu’ils ont traversée. Ils apprécient la vie qu’ils mènent aujourd’hui, se projettent dans l’avenir, et ne regrettent pas le passé. Ils portent un nouveau regard sur eux, sur les autres, et vivent autrement. Aveugle depuis l’âge de six ans, Didier est devenu un multi-entrepreneur boulimique. Philippe Croizon enchaîne les exploits sportifs. Et Sylvie, atteinte de sclérose en plaques, a changé de vie, de métier et fourmille de projets.

 

Quels enseignements tire-t-on de leurs récits ?

C. A. : Ils nous donnent une formidable leçon de sagesse, qui nous rend optimistes sur nous, sur notre nature profonde. On pense souvent, à tort, que la capacité de résilience est liée à la force de caractère. Tous ont touché le fond à un moment ou un autre, mais ils ont su résister à la tentation du repli et trouvé en eux l’énergie nécessaire pour remonter. Leur expérience nous prouve que nous avons en nous les moyens de concrétiser nos désirs, de changer d’orientation, et de mener une vie qui nous ressemble vraiment.

* Claire Aubé est journaliste et praticienne en relation d’aide. Elle est l’auteure de Se relever après une épreuve – 12 histoires vraies de résilience et d’espoir, aux Éditions Leduc.

  • Christine Roques
  • Crédit photo : m-gucci/Istockphotos

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Glossaire