Être solidaire au moment des fêtes

À l’approche de Noël, vous avez envie d’aider ? De nombreuses associations recherchent des bénévoles. Oui, mais pour quoi faire ?

Être solidaire au moment des fêtes

Bien sûr, vous pouvez toujours faire un don au profit d’une association. Mais si le simple chèque ne vous suffit plus, il existe d’autres façons de se montrer solidaire au moment des fêtes. Pour certains, c’est en invitant une personne seule à partager la table du réveillon, pour d’autres en achetant un cadeau ou une carte de voeux vendus par une ONG.

Pour aider, vous pouvez aussi proposer vos services. Et si vous ne savez pas où vous adresser, sachez que les sites Francebenevolat.org* ou Tousbenevoles.org recensent les besoins des associations. Et ils sont nombreux. Emballer des cadeaux à la sortie des magasins, préparer, animer ou servir lors des réveillons ou des goûters solidaires ou encore livrer un colis de Noël à une personne âgée vivant seule et passer un moment avec elle…

« Au-delà des grands réseaux qui sont souvent très sollicités et ce, dès la fin de l’été, beaucoup de petites associations recherchent des bénévoles lors des fêtes de fin d’année. Et comme elles sont moins connues, c’est plus difficile pour elles de faire le plein », souligne Joëlle Desmettre, trésorière de France Bénévolat Paris.

* France Bénévolat dispose aussi de 250 points d’accueil en France.

Des bonnes volontés à fidéliser

Contrairement à ce que l’on imagine, ceux qui proposent leurs services ne sont pas que des retraités ni des bénévoles chevronnés. Des jeunes, notamment des étudiants, ont envie de s’investir à l’occasion des fêtes. « Certains habitent loin de leur famille et ne peuvent pas rentrer pour Noël. Du coup, plutôt que de rester seuls eux aussi, ils préfèrent aider et rencontrer des gens », poursuit Joëlle Desmettre.

Pour les associations, l’enjeu est aussi dans l’accueil de ces bénévoles occasionnels. Si leur intégration se passe bien, elles peuvent espérer les revoir et donc les fidéliser. Car les fêtes de fin d’année sont parfois une première approche, pour tester l’engagement associatif. Et peut être faire plus qu’y goûter à l’avenir.

« 5 millions de personnes seules »

Témoignage de Martine Gruère, responsable des Réveillons de la Solidarité à la Fondation de France

« Chaque année, à travers les Réveillons de la Solidarité, la Fondation de France soutient financièrement environ 150 réveillons dans toute la France, organisés par des associations aux moyens modestes. Avec un point commun : les bénéficiaires (familles en grande précarité, sans domicile fixe, anciens détenus…) doivent participer activement aux préparatifs, pour que des liens se créent. Aujourd’hui en France, au moins 5 millions de personnes vivent seules. À cette période de l’année, la fête est partout et c’est d’autant plus difficile pour ceux qui n’en sont pas. »

  • Angélique Pineau
  • Crédit photo : Arthimeres/Shutterstock

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.