La réalité virtuelle utilisée en EHPAD

Avec leur caravane interactive et leurs casques numériques, Virginie et David apportent aux aînés de l’évasion. Et plus encore.

La réalité virtuelle utilisée en EHPAD

Son pas n’est pas rassuré. Aidée par une canne, et par son mari Albert (1), qui lui donne le bras, Hélène monte dans la caravane de Feel U, start-up de nouvelles technologies au service des aînés. La roulotte est postée dans l’Hérault, près de l’Ehpad où réside la vieille dame, qui prend place sur une banquette. Son époux se positionne de l’autre côté. Autour d’eux, trois larges écrans, et Virginie aux petits soins : « Vous voulez un jus de fruit ? Un petit biscuit ? ». Hélène se laisse tenter. Le film commence. Et filent les images d’un parcours où la pinède est dense et verte. Odorante. Où les ceps de vigne se dressent fièrement à perte de vue. Où l’on entend couler une rivière. Le couple est projeté dans les pas de David, avec la voix off de Virginie qui raconte les lieux. « Tu te souviens qu’on a fait ce trajet ? », demande Albert à sa moitié. À cette époque, Hélène n’avait pas de difficultés pour se déplacer. Elle acquiesce. Sourit. Ça lui fait visiblement plaisir de se promener, de son siège, dans ce pic Saint-Loup connu qu’elle ne peut plus arpenter.

Expérience rare et émouvante

Assise sous une tente attenante à la caravane, Jeanne affiche le même enthousiasme. Un casque virtuel vissé sur les yeux. Elle savoure la vidéo projetée. Une dégénérescence maculaire a bouleversé sa vision centrale. Grâce aux nouvelles technologies, à l’amplitude du champ de l’image, elle retrouve la vue qu’elle a perdue. C’est une expérience rare et émouvante. Autant pour elle que pour David et Virginie.

Il a y trois ans, le couple s’est lancé dans l’immersion virtuelle via Feel U. Virginie, ancienne déléguée médicale, voulait exercer un travail qui ait du sens. David, développeur informatique, l’a encouragée à suivre cette voie avant de la rejoindre dans l’aventure. Certes, ils n’ont rien inventé. Les expériences autour du virtuel se développent dans les structures d’accueil des aînés. Ainsi, les résidents d’un Ehpad à Rennes ont pu suivre en immersion la messe pour la fête des Rameaux. D’autres, à Aulnay, ont vécu à 360 degrés, comme s’ils y étaient, les aventures de l’astronaute Thomas Pesquet. Ce qui est assez unique dans l’approche de Virginie et de David, c’est leur caravane, baptisée Paulette. Elle leur permet d’aller à la rencontre des populations les plus reculées. Car l’immobilité n’est pas que physique, elle concerne aussi ceux qui sont isolés.

Rompre l’isolement, rapprocher les générations

Les projets, développés par le duo de Feel U, se veulent les plus intergénérationnels possibles. « Le lien, la transmission entre les grands-parents et les jeunes sont essentiels. Encore plus aujourd’hui. Ils nous ont tous nourris. Ils nous construisent », insiste Virginie. C’est le cas avec les ateliers ‘’Raconte-moi’’ qui mettent en scène des lieux de vie. Les mémoires se rappellent. Les plus âgés parlent, évoquent leurs souvenirs, lesquels sont ensuite rattachés aux vidéos immersives, visibles par tous. Chaque récit est personnalisé, basé sur le vécu de celui qui conte. « Cela contribue au rapprochement, au bien vieillir. Les seniors se sentent investis, utiles. Ils sont curieux des nouvelles technologies », poursuit David. D’autres épisodes sont encore à écrire. « On va où on nous demande d’aller. Dans la mesure du possible. Pour les projets en cours et pour tourner nos films supports au gré des envies de notre public ». C’est ainsi qu’ils ont mis le cap sur Paris pour une virée en bateaux-mouches. Ou au cœur des calanques à Marseille. « On fait vivre dans nos vidéos ce que l’on expérimente sur place ». David a même son fan club de mamies. Ça fait rire Virginie. « Quand elles le voient apparaître à l’écran, elles le qualifient toujours de beau jeune homme. Il n’est pas peu fier ! ».

(1) Les prénoms des personnes âgées évoquées ont été modifiés.

  • Patricia Guipponi
  • Crédit photo : DR

2 commentaires pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Glossaire