Logo Essentiel Santé Magazine
Yuka : une application pour faire ses courses de manière éclairée

Yuka : une application pour faire ses courses de manière éclairée

Yuka, vous connaissez ? Une start-up a créé cette application qui permet de décrypter la composition des produits. Il suffit pour cela de scanner les étiquettes avec son téléphone. Explications.

Évaluer rapidement la qualité de ses achats et faire le meilleur choix pour sa santé, c’est ce que propose l’application mobile Yuka*. En scannant le code-barres du produit avec son smartphone, depuis les rayons de la grande surface, l’utilisateur obtient une fiche explicative sur tous les éléments de sa composition.

L’application passe au crible les étiquettes et indique la qualité nutritionnelle, la présence d’additifs et l’éventuelle origine biologique. Un code couleur (vert, orange ou rouge) permet de visualiser facilement si le produit est excellent, bon, médiocre ou mauvais pour la santé.

Par ailleurs, Yuka guide les consommateurs dans leurs achats en recommandant le produit de la gamme qui affiche la meilleure composition. Elle réalise également une synthèse des achats sur les trente derniers jours afin de suivre l’évolution des habitudes alimentaires.

*L’application est disponible gratuitement sur l’App Store et sur Google Play.

 

Après l’alimentation, les cosmétiques

L’application recense d’ores et déjà la composition de 250 000 produits alimentaires et elle a enrichi son offre pendant l’été 2018 en ajoutant 100 000 références de produits cosmétiques et d’hygiène. Le principe est le même que pour l’alimentaire : un scan permet de connaître la liste des éléments qui composent le produit et de savoir s’ils sont à risque.

Les utilisateurs d’iPhone peuvent désormais faire un choix éclairé parmi de nombreux gels douche, crèmes, dentifrices, shampooings, déodorants, maquillage… Quant à ceux qui ont un appareil Android, il faudra attendre novembre 2018 pour bénéficier de cette nouveauté.

Yuka, lancée en janvier 2017 par une start-up française, comptabilise 4,5 millions d’utilisateurs et continue son évolution. Elle devrait proposer dans les mois à venir un mode hors-ligne permettant d’utiliser les fonctionnalités sans être connecté au réseau. Elle donnera aussi accès à une description détaillée de la nocivité des additifs et le paramétrage d’alertes personnalisables sur les allergènes (gluten, lactose…) et sur les éléments indésirables.

L’application revendique son indépendance. Elle est financée pour l’heure par ses utilisateurs et par un programme de nutrition en ligne.

  • ANPM-France Mutualité
  • Crédit photo : PeopleImages / Getty

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Glossaire