Logo Essentiel Santé Magazine
Punaises de lit : ce qu’il faut savoir

Punaises de lit : ce qu’il faut savoir

Ces minuscules insectes peuvent se nicher partout dans la maison. D’où viennent les punaises de lit et comment les éviter ? Réponse avec le Dr Arezki Izri, du service de parasitologie-mycologie de l’hôpital Avicenne de Bobigny.

À quoi ressemblent les punaises de lit ?

L’œuf mesure moins d’un millimètre, autant dire qu’il est invisible. Il reste collé sur le support où il a été pondu : matelas, métal ou bois du sommier, fil dans la gaine électrique, papier peint… Il éclot au bout d’une semaine et donne naissance à une larve pas plus grosse qu’un point, qui peut survivre trois mois sans se nourrir. Quand elle devient adulte, la punaise de lit mesure environ un demi-centimètre. Son corps ovale et aplati est de couleur rouge-brun et ressemble à un pépin de pomme. La punaise de lit ne vole pas, ne saute pas, mais court très vite. Elle se nourrit exclusivement de sang humain, une fois par semaine, se cache la journée et ne sort que la nuit. Très féconde et résistante, elle peut pondre jusqu’à 10 œufs par jour, soit jusqu’à 500 au cours de son existence.

 

D’où viennent-elles ?

Il n’existe pas de chiffre, mais une chose est sûre : les punaises de lit sont de plus en plus nombreuses. Le Dr Arezki Izri du service de parasitologie-mycologie de l’hôpital Avicenne de Bobigny reçoit désormais plusieurs patients par semaine pour ce motif, alors qu’avant les années 2000 ils n’étaient que quelques-uns chaque année. Le plus souvent, les punaises de lit sont arrivées dans nos valises après un séjour en auberge de jeunesse, chambre d’hôte ou à l’hôtel (même en France). Elles peuvent aussi être dissimulées dans des livres, vêtements ou meubles achetés d’occasion ou encore dans un « paquet cadeau livré dans un carton que l’expéditeur avait entreposé chez lui », précise le Dr Izri.

 

Est-ce dû à un manque d’hygiène ?

Rien à voir avec un manque d’hygiène corporelle. En revanche, un manque d’hygiène domestique peut favoriser la prolifération des punaises de lit. Par exemple, si, à la maison, vous amassez des tas d’objets, sans les ranger et sans pouvoir les nettoyer…

 

Peuvent-elles me rendre malade ?

Certaines personnes sont piquées sans même s’en rendre compte. D’autres en revanche, se réveillent un matin avec trois ou quatre boutons alignés, de taille très variable, et des démangeaisons. Exceptionnellement, la réaction allergique (à la salive de l’insecte) peut être si intense qu’elle se manifeste par un œdème de Quincke, un gonflement rapide de la peau, des muqueuses et des tissus sous-muqueux qui provoque une sensation d’étouffement.

 

Existe-t-il des traitements efficaces contre leurs piqûres ?

Le médecin peut prescrire des antihistaminiques ou des crèmes à base de corticoïdes ou d’anti-inflammatoires pour soulager les démangeaisons. Mais « tant que les punaises ne sont pas éradiquées, cela ne sert pas à grand-chose », insiste le Dr Izri.

 

Comment s’en protéger ?

Si, en rentrant de voyage, vous notez des piqûres sur votre corps ou sur celui d’un membre de votre foyer, lavez immédiatement tous vos vêtements à la machine à plus de 60 °C, puis repassez-les à fer chaud.

Pour les pulls ou tissus que vous ne pouvez pas laver à si haute température, enfermez-les dans un sac hermétique et placez-les au congélateur pendant au moins 48 h à – 20 °C.

Quant à votre valise ou votre sac de voyage, posez-le ouvert dans votre baignoire et vaporisez dessus un insecticide. Il ne tuera pas les punaises de lit mais il va les gêner et les inciter à sortir. Ensuite, lavez votre baignoire à grande eau, jusqu’à ce que toutes les punaises de lit aient disparu.

 

Si j’en ai à la maison, comment m’en débarrasser ?

Si en regardant de plus près vos matelas et sommiers, vous voyez de petites taches noires semblables à des moisissures (1 à 5 mm), ce sont des déjections de punaises.

Si vous vivez dans un immeuble, alertez aussitôt le syndic afin que tous vos voisins adoptent les mêmes mesures de nettoyage. Objectif : éviter que les punaises de lit passent d’un appartement à l’autre.

Lavez tous les textiles (vêtements, rideaux, peluches…) à 60 °C ou/et mettez-les au sèche-linge.

Ensuite, aspirez partout, dans les armoires, au fond des tiroirs… Une fois la pièce entièrement nettoyée, sortez, fermez la porte, arrêtez l’aspirateur et retirez le sac de l’aspirateur. Placez-le aussitôt à l’intérieur d’un sac-poubelle que vous fermerez hermétiquement avant de le jeter. Renouvelez la même opération dans chaque pièce.

Pour supprimer les œufs collés un peu partout, rien de tel que la vapeur chaude (90 °C) projetée dans toutes les cachettes possibles. Il est possible de louer un nettoyeur vapeur dans une enseigne de location d’électroménagers.

 

Peut-on faire appel à une société de désinsectisation ?

Si vous souhaitez faire appel à un professionnel, consultez le site de la Chambre syndicale des industries de désinfection, désinsectisation et dératisation (CS3D). Il met à votre disposition un annuaire qui recense des professionnels certifiés. Ils possèdent un certificat, Certibiocide, délivré pour cinq ans par le ministère de l’Écologie.

Néanmoins, pour le Dr Izri, « les sociétés de désinsectisation utilisent des insecticides toxiques pour les êtres humains, parfois sans réel résultat. Et leur intervention est onéreuse».

 

Ce qu’il ne faut pas faire

•  Vaporiser de l’insecticide acheté dans le commerce partout : c’est totalement inefficace, toxique pour l’homme et les punaises y sont devenues résistantes.

• Jeter son matelas, ses meubles et en racheter des neufs sans avoir au préalable nettoyé le domicile. Les punaises sont aussi dans le parquet, derrière les plinthes, les conduits…

• Aller dormir sur le canapé du salon : si vous changez de pièce, elles vous suivent, attirées par la chaleur humaine.

  • Isabelle Blin
  • Crédit photo : Nicolas McComber / Getty Images

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Glossaire