Logo Essentiel Santé Magazine

Santé

Mettre en relation travailleurs handicapés et employeurs

« Mettre en relation travailleurs handicapés et employeurs »

Du 16 au 22 novembre a lieu la 19e édition de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées, qui prend une dimension européenne cette année.

Cette semaine est l’occasion d’évoquer le sujet avec Éric Blanchet, directeur général de L’association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (L’adapt), à l’initiative de cet événement.

 

Quelle est la situation de l’emploi des personnes handicapées en France ?

Le taux de chômage des personnes reconnues handicapées a peu évolué ces dernières années : il s’élève à 18 %*, soit près du double de celui de la population en âge de travailler (10 %). En effet, elles sont en moyenne moins qualifiées, mais aussi plus âgées, car la plupart d’entre elles ne sont pas nées handicapées mais le sont devenues au cours de leur vie après un accident.

Leurs difficultés d’insertion professionnelle s’expliquent aussi par les préjugés dont elles peuvent faire l’objet de la part d’employeurs. La loi du 11 février 2005 a contribué à infléchir quelque peu cette attitude : elle a durci les sanctions à l’encontre des sociétés peu ou pas actives sur le terrain de l’inclusion de travailleurs handicapés et a créé de nouvelles obligations en la matière pour les organismes publics.

Aujourd’hui, certaines grandes entreprises n’hésitent plus à afficher leur posture « handi-accueillante », dans le cadre de démarches relatives à la responsabilité sociétale (RSE). Mais la crise économique a mis un frein brutal à cette dynamique, en paralysant les embauches.

 

Quels sont les principaux acteurs institutionnels vers qui peuvent se tourner candidats handicapés et recruteurs ?

Les candidats peuvent notamment mobiliser Pôle emploi ou son partenaire Cap emploi, spécialisé dans l’accompagnement de personnes handicapées. Des offres de poste et des informations sur les dispositifs de formation, entre autres, sont aussi diffusées par l’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (Agefiph), pour le secteur privé, et le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP). Ces deux organisations proposent par ailleurs aux acteurs publics et aux entreprises des aides au recrutement et au maintien dans l’emploi de collaborateurs handicapés.

 

En quoi consiste la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées, à l’ampleur désormais européenne, qui se tient chaque année en novembre ?

Le concept a été lancé par notre association (L’adapt) en 1997, pour mettre des travailleurs handicapés en relation avec des employeurs, via des forums pour l’emploi, des « Jobdating » ou encore des « Handicafés ». Nous cherchons aussi à faire prendre conscience au grand public des difficultés que connaît cette population sur le marché du travail. Grâce par exemple à des actions « Porteurs de parole », qui consistent à interpeller des passants et à animer des débats autour de la question « qu’est-ce qui vous handicape dans la vie ? », avec le sourire.

Avec ses partenaires, L’adapt a organisé l’année dernière près de 450 événements en sept jours, qui ont généré près de 49 000 rencontres entre candidats et recruteurs, sur tout le territoire. Désormais, certaines entreprises profitent même de cette semaine pour mener en interne des démarches de sensibilisation sur le handicap, programmer des journées « Portes ouvertes » à l’attention de personnes handicapées… Les employeurs comprennent peu à peu que ces dernières possèdent aussi des compétences et des savoir-faire, dont peut profiter un collectif de travail.

Cette année, la Semaine devient européenne. En coopération avec des organismes internationaux, nous avons l’intention de la promouvoir dans d’autres pays, qui partagent les mêmes préoccupations sur le sujet. L’objectif est aussi de favoriser les échanges, voire de s’inspirer des bonnes pratiques de nos voisins.

* Données Dares 2013.

 

Pour en savoir plus

  • Propos recueillis par Aurélia Descamps
  • Crédit photo : Cédric Uebersax

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Glossaire