Vrai/faux sur l’hygiène du corps

Pieds, oreilles, cheveux, comment prendre soin de son corps ? Tour d’horizon des gestes ou des habitudes à prendre pour une bonne hygiène corporelle.

Vrai/faux sur l’hygiène du corps

1. Les cotons-tiges peuvent être mauvais pour les oreilles.

Vrai/Faux. Ils doivent être utilisés avec précaution et modération. Normalement, le conduit auditif est auto-nettoyant, il ne nécessite donc pas de nettoyage spécifique. « Le cérumen est la seule sécrétion stérile du corps humain, il est nécessaire à l’hygiène de l’oreille, il s’élimine vers l’extérieur. Il faut alors retirer ce qui est visible sans le pousser au fond, et ce tous les 8 à 10 jours, pas plus », explique le Dr Jean-Michel Klein, oto-rhinolaryngologiste. Le nettoyage de l’oreille peut se faire avec un coton-tige, sans aller plus loin qu’on ne peut le faire avec son auriculaire, sinon on risque de repousser le cérumen au fond du conduit auditif et de provoquer des bouchons.

 

2. Le soleil et le tabac aggravent l’acné

Vrai. Le soleil est un faux ami de l’acné. Il assèche les lésions en augmentant l’épaisseur de la peau. De ce fait, les boutons disparaissent mais un mois après, les boutons « fleurissent » à nouveau de manière plus dense. Quant au tabac, il crée des lésions pseudo-acnéiques et favorise l’apparition de microkystes. Qu’il s’agisse du soleil ou du tabac, les deux provoquent un vieillissement de la peau, tout comme la consommation excessive d’alcool.

 

3. Il est important de bien se sécher les pieds

Vrai. Ou de bien les laisser sécher à l’air libre. L’hygiène des pieds passe par un bon nettoyage, en savonnant chaque pied, mais aussi par un bon « séchage entre les orteils ». Car la macération peut entraîner l’apparition de mycoses et de coupures. Il est aussi déconseillé de marcher pieds nus dans les vestiaires collectifs des piscines ou des salles de sport par exemple, propices à la contamination (mycoses, verrues…).

 

4. Se laver souvent détruit les défenses naturelles du corps

Vrai/Faux. Il ne faut pas se laver trop souvent, une fois par jour en prenant une douche rapide suffit. En effet, en France, l’eau est souvent calcaire, selon les régions (à voir sur votre relevé d’eau) et cela dessèche la peau. Quant aux bébés, les baigner un jour sur deux suffit amplement.

« Plus on les lave, plus leur peau se dessèche », explique le Dr Catherine Oliveres-Ghouti, dermatologue. Les personnes à la peau fine plutôt sèche doivent privilégier un pain dermatologique sans savon (syndet) ou un gel douche sans savon.

Les syndets sont surgraissés et n’irritent pas la peau alors que le savon classique dessèche et irrite les peaux sensibles. Les personnes à la peau grasse ou épaisse peuvent utiliser un savon classique.

 

5. Les poux sont liés à une hygiène douteuse

Faux. Les poux se développent dans un milieu propre et sec. Ils sont fréquents, surtout en milieu scolaire mais ils affectent aussi les adultes. En prévention, il est primordial d’attacher les cheveux longs des enfants pour éviter les contacts, d’examiner régulièrement leur cuir chevelu et d’éviter l’échange des bonnets et des chapeaux. En revanche, l’usage des shampoings et lotions anti-poux en traitement préventif est inutile, leur efficacité n’a jamais été prouvée.

Quand les poux sont là, il existe des traitements plus ou moins efficaces (insecticides à base de malathion ou de pyréthrine). Il est recommandé de demander conseil à son pharmacien ou à son médecin. Dans tous les cas, il est nécessaire de passer les cheveux au peigne fin et de laver le linge qui a été en contact avec la tête afin de détruire les poux et les lentes.

À noter : l’Agence nationale de sécurité de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) s’alarme de l’utilisation par certains parents d’antiparasitaires destinés aux animaux de compagnie, totalement inadaptée et dangereuse.

 

6. Je peux mettre de la crème solaire sur une peau abîmée

Faux. Si l’on a une peau abîmée, il faut avant tout la soigner. Il ne faut pas mettre de crème solaire avant qu’elle soit réparée et donc ne pas s’exposer au soleil. Même conseil concernant les anti-transpirants contenant de l’aluminium. L’Ansm (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) recommande de ne pas les utiliser sur une peau lésée (microcoupures, rasage…). L’agence préconise également de restreindre la concentration d’aluminium dans les produits anti-transpirants ou déodorants à 0,6 % (la plupart en contiennent aujourd’hui 5 %).

 

Le point de vue de Pierre Césarini, directeur et porte-parole de l’association Sécurité solaire, centre collaborateur de l’OMS, Organisation mondiale de la santé.

« La crème solaire est faite pour se protéger, pas pour s’exposer au soleil plus longtemps. »

« La première chose à faire pour se protéger du soleil, c’est d’éviter de s’exposer entre 12 heures et 16 heures (heure d’été en France métropolitaine). Il faut rechercher des endroits ombragés et se protéger avec un chapeau, des vêtements légers et clairs, les plus couvrants possibles, et des lunettes de soleil. Attention, quand le tee-shirt est mouillé, la protection est moins bonne, sauf en cas d’utilisation de vêtements anti-uv recommandés pour la pratique des sports aquatiques en extérieur.

Enfin, il faut appliquer de la crème solaire sur les zones du corps exposées. Il faut la choisir selon son indice, en privilégiant un indice de l’ordre de 30 (jamais moins de 15), sans hésiter à passer à un indice supérieur si l’on a la peau fragile. La crème est faite pour se protéger, pas pour s’exposer au soleil plus longtemps. Il faut bien l’utiliser, c’est-à-dire, en remettre toutes les deux heures et après chaque baignade. Et même si l’on s’interroge de plus en plus sur les risques liés à l’utilisation des crèmes solaires pour la santé (du fait de la présence de nanoparticules et/ou de conservateurs), ou pour l’environnement, le rapport bénéfice/risques milite pour leur utilisation dès lors qu’on le fait à bon escient et correctement. »

 

Pour en savoir plus

  • L’Inpes (Institut national de prévention pour la santé) a mis en place le site prevention-soleil.fr où l’on trouve de nombreux conseils pour se protéger du soleil.
  • Le site de l’association Sécurité solaire, dont la Mutualité Française est partenaire, donne lui aussi des conseils pour se protégerbdu soleil.
  • Cécile Fratellini
  • Crédit photo : Amana Images

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Glossaire